Refuge pour les pèlerins de St Jacques de Compostelle

LE PELERINAGE DE SAINT JACQUES DE COMPOSTELLE

Venant de l’Europe du Nord et de l’Est, les pèlerins se rassemblaient à Vézelais, durant tout le Moyen-Age, pour entreprendre le grand voyage des jacquaires.En effet, avec Paris, Le Puy et Arles, Vézelais était l’un des quatre départs des routes françaises se rejoignant au-delà des Pyrénées.

Aujourd’hui, plusieurs centaines de pèlerins se mettent en route encore chaque année.

 

LE NOM DE LA COMMUNE

Au Moyen-Age, les pèlerins dûment munis du long bâton appelé « Bourdon » (orné d’une coquille Saint-Jacques) se rassemblaient par petits groupes pour effectuer à pied le pèlerinage à Saint-Jacques de Compostelle. Un jour, un de ceux-ci, s’asseyant à un carrefour de chemins sur la paroisse de Sainte-Marie de Frugie (ancien nom de la commune de LA COQUILLE) oublia sa coquille.

Le carrefour en porta le nom. Ainsi naquit, selon la légende, le hameau de LA COQUILLE.

 

LE REFUGE

En 2015, 1200 pèlerins ont traversé notre région et 491 d’entre eux se sont arrêtés au refuge de LA COQUILLE. Ils ont été 500 en 2016. Le refuge est ouvert depuis 2008, il accueille les pèlerins du 15 mars au 15 octobre de chaque année.

LE REFUGE DES PELERINS

Impasse Saint-Jean

24450 LA COQUILLE

Tel : 05.53.52.64.25